Obligations légales des commissionnaires de transport

Article R1422-1 du Codes des Transports

Tout commissionnaire de transport doit être inscrit au registre des commissionnaires de transport tenu par les services de l’Etat compétents en matière de transport dans la région où se situe le siège social de son entreprise ou à défaut son établissement principal. L’inscription est prononcée par le préfet de cette région et donne lieu à la délivrance d’un certificat d’inscription. Les divers établissements de l’entreprise sont mentionnés au registre de la région où elle est inscrite ainsi qu’à celui de chacune des régions dans lesquelles ses établissements sont installés.

Article R1422-9 du Code des Transports

Préalablement à la conclusion du contrat avec une entreprise à laquelle il a fait appel pour exécuter son contrat de commission de transport, le commissionnaire de transport doit s’assurer que l’entreprise est habilitée à exercer l’activité demandée.

Article L5242-5 du Code des Transports

Est puni de huit mois d’emprisonnement et de 3 750 € d’amende le fait, pour toute personne de l’équipage autre que le capitaine, le chef de quart ou le pilote, de se rendre coupable, pendant son service, d’un fait de négligence sans excuse, d’un défaut de vigilance ou de tout autre manquement aux obligations de son service ayant soit occasionné la perte ou l’innavigabilité absolue d’un navire ou la perte d’une cargaison, soit entraîné des blessures graves ou la mort d’une ou de plusieurs personnes. Lorsque le navire bat pavillon étranger, les dispositions ci-dessus sont applicables lorsque l’infraction a lieu dans les eaux intérieures maritimes ou les eaux territoriales.

Voir notre article sur l’obligation de vigilance pour mieux comprendre.

La nouvelle manière de piloter votre conformité.

Superdocu récupère et met à jour les documents et informations de vos fournisseurs et clients, pour vous assurer un dossier administratif conforme à tout moment.

Essayer gratuitement